Description du métier

Pour accueillir à son domicile des mineur·es ou jeunes majeur·es dans le cadre de la protection de l’enfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.

Vous êtes un·e travailleur·euse social·e qui exerce une profession définie et réglementée d'accueil permanent à son domicile et dans sa famille de mineur·es ou de jeunes majeur·es de 18 à 21 ans.

L’accueil peut être organisé au titre de la protection de l’enfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.

Votre rôle est d’assurer une permanence relationnelle, attention, soins et responsabilité éducative au quotidien de l’enfant, de l’adolescent·e ou du ou de la jeune majeur·e selon ses besoins.

Vous favorisez l’intégration de l’enfant, de l’adolescent·e ou du ou de la jeune majeur·e dans la famille d’accueil en fonction de son âge et de ses besoins, de veiller à ce qu’il y trouve sa place ;

Vous aidez l’enfant, l’adolescent·e ou le ou la jeune majeur·e à grandir, à trouver ou retrouver un équilibre et à aller vers l’autonomie.

Vous accompagnez l’enfant ou le ou la jeune majeur·e dans ses relations avec sa propre famille.

Vous vous inscrivez dans un projet éducatif global qui nécessite un ensemble d'interventions psycho-socio-éducatives spécifique à chaque enfant, adolescent·e ou jeune majeur·e. En conséquence, vous faîtes partie de l’équipe pluridisciplinaire d'accueil familial permanent et à ce titre vous participez aux réunions d’évaluation et/ou de synthèse sur la situation du ou des enfants accueillis.


Débouchés

Vous exercez le métier d’assistant·e familial·le.


Conditions d’accès à la formation

La formation est accessible uniquement à des personnes en cours d’emploi, en situation d’accueil d’un ou de plusieurs enfants à leur domicile, par le biais de leur employeur (Conseils Départementaux, Établissements du secteur médico-social).

Pour connaître les modalités d’accompagnement des personnes en situation de handicap, veuillez choisir une session et contacter le ou la référent handicap·e de l’organisme de formation.


Moyens et méthodes pédagogiques aux Ceméa

Choisir une formation aux Ceméa c’est :

Bénéficier d’un réseau national de plus de 80 ans d’expérience dans la formation ancré dans un mouvement pédagogique d’Éducation nouvelle.

Vivre une formation en alternance qui s’articule entre des temps de formation en centre et des temps de stage pratique.

L’alternance permet de mettre en œuvre sur le terrain les savoirs acquis. Les stagiaires bénéficient d’un accompagnement individuel et d’un suivi par la personne responsable de la formation (diplômée d’un niveau supérieur) par le biais de visites de stage.

En structure, un tuteur ou une tutrice accompagnera les stagiaires.

Vivre une formation en centre constituée de séances de travail alternant travail individuel, travail en petits et en grands groupes : mises en situation, échanges de pratiques, apports théoriques, pratique et analyse d’activités. L’analyse de situations professionnelles vécues est menée tout au long de la formation et permet une prise de distance avec la pratique et le terrain.

Des rencontres avec des acteurs et des actrices de terrains seront organisées ainsi que des temps de travail avec des intervenant·es extérieur·es tous et toutes recruté·es par les Ceméa.

Un accès à la médiathèque numérique des Ceméa : Yakamédia.

Elle rassemble, digitalise et met à disposition tout le patrimoine éducatif des Ceméa. Yakamédia, c’est 80 ans de ressources éducatives et toujours d’actualité disponibles en un seul clic ! Avec des formats vidéo pratiques et adaptés aux usages d’aujourd’hui et un moteur de recherches pour aller droit au but !

Véritable « sac à docs » de l’animateur et de l’animatrice, et véritable boite à outils pour tout éducateur ou éducatrice de terrain, Yakamédia est une base de ressources multimédia disponibles à tout moment et sur tous les écrans : idées d’animation, tutos, ressources pédagogiques, actions culturelles, texte de référence, témoignages de pratique de terrain …


Contenu de la formation

La formation s’articule autour de 3 domaines de compétences :

Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil :

Répondre aux besoins physiques et psychiques de l’enfant, répondre aux besoins de soins, intégrer l’enfant dans sa famille d’accueil.

Accompagnement éducatif de l’enfant :

Favoriser le développement global de l’enfant, contribuer à l’insertion sociale, scolaire ou professionnelle de l’enfant.

Communication professionnelle :

Communiquer avec les membres de l’équipe de placement familial, communiquer avec les intervenant·es extérieur·es.


Certification

Les modalités de certification sont propres à chaque région.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de certification, choisissez une session et contacter l’organisme de formation.


Poursuite de parcours

Suite à l’obtention de votre diplôme, il sera possible de poursuive votre parcours de formation aux Ceméa à travers le Diplôme d’État de Moniteur·rice Éducateur·rice (DEME).



Témoignages

Financer une formation

L'engagement qualité des Ceméa

Un réseau associatif certifié Qualiopi
Éducation nouvelle
Formateurs·rices engagé·es