Diplôme de niveau 3
Formation initiale ou formation continue
VAE possible
Formation en présentiel

Description du métier

Vous cherchez une formation rapide qui vous permettra d'encadrer un public enfant pendant la semaine scolaire (matin, pause méridienne et soir) ou travailler en accueil collectif de mineur·es.

Des sessions en cours

du 14 novembre 2022 au 19 avril 2023
SAINT-QUENTIN (Aisne)

Les prochaines sessions de formation

50%
du 12 décembre 2022 au 17 mai 2023
BAILLEUL-SUR-THERAIN (Oise)
du 14 décembre 2022 au 16 juin 2023
ABBEVILLE (Somme)

L’animateur ou l'animatrice périscolaire est un·e salarié·e à temps partiel travaillant le plus souvent de 15 à 20 heures par « semaine scolaire » avant ou après la classe, parfois pendant la pause méridienne.

Il ou elle met en œuvre des animations et des démarches pédagogiques adaptées au cadre de l’accueil périscolaire et aux rythmes des enfants. L’animateur ou l'animatrice périscolaire est aussi amené·e à travailler avec les parents et les enseignant·es.


Débouchés

Vous pouvez travailler auprès d’un public d’enfants âgé de 3 à 12 ans pendant la semaine scolaire : matin, pause méridienne et soir. L’accueil peut-être organisé au sein de l’école ou en accueil de loisirs.

Vous pouvez également travailler en accueil de loisirs sans hébergement (hors et pendant les vacances) ou en séjour de vacances auprès d’un public mineur.


Conditions d’accès à la formation

Réussir les éventuels tests de sélection.

Pour avoir plus d’informations sur les tests de sélection, veuillez choisir une session et contacter l’organisme de formation.

Pour connaître les modalités d’accompagnement des personnes en situation de handicap, veuillez choisir une session et contacter le ou la référent·e handicap de l’organisme de formation.


Moyens et méthodes pédagogiques aux Ceméa

Choisir une formation aux Ceméa c’est :

Bénéficier d’un réseau national de plus de 80 ans d’expérience dans la formation ancré dans un mouvement pédagogique d’Éducation nouvelle.

Vivre une formation en alternance qui s’articule entre des temps de formation en centre et des temps de stage pratique et qui permet de mettre en œuvre sur le terrain les savoirs acquis..

Profiter d’un accompagnement individuel et collectif et d’un suivi par l’équipe pédagogique.

Bénéficier d’une relation régulière entre l’organisme de formation et le lieu de stage, via la désignation d’un tuteur ou d’une tutrice sur le lieu de stage et les visites de structure.

Vivre une formation en centre constituée de séances de travail alternant travail individuel, travail en petits et en grands groupes : mises en situation, échanges de pratiques, apports théoriques, pratique et analyse d’activités. L’analyse de situations professionnelles vécues est menée tout au long de la formation et permet une prise de distance avec la pratique et le terrain.

Profiter de rencontres avec des acteurs et actrices de terrain et d’interventions de professionnel·les touts et toutes recruté·es par les Ceméa.

Un accès à la médiathèque numérique des Ceméa : Yakamédia.

Elle rassemble, digitalise et met à disposition tout le patrimoine éducatif des Ceméa. Yakamédia, c’est 80 ans de ressources éducatives et toujours d’actualité disponibles en un seul clic ! Avec des formats vidéo pratiques et adaptés aux usages d’aujourd’hui et un moteur de recherches pour aller droit au but !

Véritable « sac à docs » de l’animateur et de l’animatrice, et véritable boite à outils pour tout éducateur ou éducatrice de terrain, Yakamédia est une base de ressources multimédia disponibles à tout moment et sur tous les écrans : idées d’animation, tutos, ressources pédagogiques, actions culturelles, texte de référence, témoignages de pratique de terrain …


Contenu de la formation

La formation s’organise en quatre blocs de compétences.

Apprendre à accueillir les publics, enfants et familles, dans des temps périscolaires :

Mise en vie de l'accueil des publics enfants et familles, prise en charge de la vie quotidienne des enfants accueillis, faciliter les échanges et l'implication des familles, favoriser l'inclusion des enfants à besoins particuliers, établir des liens avec les acteurs éducatifs et actrices éducatives proches des espaces et temps périscolaires.

Apprendre à concevoir des projets d’animation en direction des publics enfants :

Repérage des besoins et des possibilités liés au projet d’activité, conception, animation et évaluation d’un projet d’activité.

Apprendre à conduire des temps d’animation périscolaires en direction des publics enfants :

Connaissance de différents supports d’activités : artistiques et culturelles, physiques et sportives, scientifiques et techniques. Mise en œuvre des pratiques d’activités s’appuyant sur un ou plusieurs de ces supports. Techniques d’encadrement de groupes d’enfants. Réglementation spécifique des activités. S'évaluer pour améliorer ses activités et sa posture.

Apprendre à exercer dans un environnement professionnel relevant du champ de l'éducation populaire :

Identifier les différents acteurs et les différentes actrices du champ de l'éducation populaire, identifier les points structurants du métier d'animateur et d'animatrice, adopter une posture professionnelle, appliquer les principes et les valeurs de l'éducation populaire en lien avec le projet éducatif et le projet pédagogique de la structure, appliquer la réglementation en vigueur, s'impliquer dans le travail d'équipe et communiquer en interne et en externe.


Certification

Pour valider la formation, les candidat·es seront évalué·es à travers les épreuves suivantes :

Bloc 1 : Présentation orale d'une situation d'accueil des publics en temps périscolaire tiré de sa pratique professionnelle ; Mise en situation reconstituée à l'oral ; Entretien complémentaire (1h).

Bloc 2 : Élaboration d'un dossier (10 à 15 pages) ; Soutenance orale et entretien (30 min).

Bloc 3 : Mise en situation réelle de conduite d'un temps périscolaire, en face à face avec un groupe d'au moins 8 enfants au commencement de l'activité ; Entretien complémentaire.

Bloc 4 : Élaboration d'un dossier professionnel (5 à 6 pages) ; Soutenance orale ; Cas pratique à l'oral (tirage au sort du sujet) ; Entretien complémentaire.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de certification, choisissez une session et contactez l’organisme de formation.


Poursuite de parcours

Suite à l’obtention de votre diplôme, il sera possible de poursuive votre parcours de formation aux Ceméa à travers :

  • Le CPJEPS AAVQ pour vous former au métier d’animateur ou d'animatrice d’activités et de vie quotidienne.
  • Le BPJEPS pour vous former aux métiers d’animateur ou d'animatrice spécialisé·e ou d’éducateur sportif ou d'éducatrice sportive.

Témoignages

Financer une formation

L'engagement qualité des Ceméa

Un réseau associatif certifié Qualiopi
Éducation nouvelle
Formateurs·rices engagé·es